Envie de participer ?
Assemblée générale - Article de  Ouest France
Au club d'athlétisme, on veut préserver un état d'esprit. Lorsque le club d'athlétisme a fêté ses 40 ans en juin dernier, ses dirigeants soulignaient avec satisfaction la progression régulière et importante de ses effectifs, qui pourraient bientôt atteindre les 200 membres. Récemment réunis pour faire le point sur les activités de l'association, les mêmes dirigeants s'efforçaient de sensibiliser les adhérents à l'intérêt d'une telle progression, mais aussi aux risques qu'elle comporte : « C'est l'esprit et l'ambiance du club qui sont en cause », expliquent-ils. Une ambiance que le président Pascal Bouquet n'hésite pas à qualifier de « familiale », « un esprit d'équipe qui se caractérise par le respect des autres, des encadrants, des consignes, du matériel, mais aussi par l'entraide et le souci de permettre à chacun de trouver sa place avant même les résultats et les performances ». Si les plus performants véhiculent une belle image du club à l'extérieur, ils partagent aussi leur passion avec les plus jeunes, qu'ils conseillent. « Attention, prévient cependant l'encadrant Pascal Vandenbogaerde, une trop rapide progression des effectifs pourrait nuire à cet état d'esprit qui ferait place alors à des préoccupations d'ordre matériel et technique. » Permettre à chacun, quel que soit son niveau, de s'épanouir dans ce sport, encourager les plus performants à monter sur le podium, impliquer les adhérents et les parents dans la prise de responsabilités et accepter la progression des effectifs sans casser l'état d'esprit... La problématique n'est pas simple pour les membres du bureau et les encadrants durant ces trois prochaines années. Article de Ouest France du lundi 14 novembre 2011.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.