Se connecter
News
TRAIL CAP SIZUN édition 2019 – Quand l’ASEC se « FREYA » un chemin dans la tempête !

TRAIL CAP SIZUN édition 2019 – Quand l’ASEC se « FREYA » un chemin dans la tempête !

il y a 2 semaines

Toute l'association

TRAIL CAP SIZUN édition 2019 – Quand l’ASEC se « FREYA » un chemin dans la tempête !

En ce premier week-end de mars, une nouvelle délégation de l’ASEC accompagnée d’amis issus de « Run in Angers » et d’ailleurs, se sont de nouveau rendus sur le bout de terre finistérien (Penn Da Ben), le Cap Sizun.

Samedi, 10h00, tout le monde est au rendez-vous au stade de la Pommeraye et nous prenons la route vers la Bretagne.Le voyage passe vite, et nous faisons une escale après 2h20 au port médiéval de Saint Goustan (Auray56) pour déjeuner. Rassasiés, nous reprenons notre migration pour notre ultime étape, le Gite communal de Beuzec Cap Sizun. C’est au son d’un cours de bombarde, que nous investissons cette ancienne école qui sera parfaite pour notre court séjour. Un air de colonie de vacances apparaît dans les chambrées de 5 à 8 personnes.

Nous nous rendons ensuite sur Cleden pour récupérer les dossards puis certains vont faire du repérage sur le site de la chapelle Saint They sur la pointe du Van où se situera le 1er ravito sur le 30 km, et d’autres se portent volontaires pour préparer la traditionnelle et excellente poêlée du Vignemale. On prend l’apéro avec un succulent punch préparé par Matthieu et on enchaîne sur notre potion magique de trailers. La soirée passe trop vite et nous nous couchons relativement tôt.

 

Dimanche matin, 8h35, nous arrivons sur le site de Cleden après une nuit venteuse. Nous retrouvons d’autres compères du 49 et nous en profitons pour faire la photo session 2019 de tout le groupe. Il reste 5 minutes… nous rejoignons la ligne de départ. Les consignes de sécurité sont rappelées et l’émotion nous envahit en rendant hommage à un sportif local disparu il y a peu, avec une minute d’applaudissements. C’est aussi malheureusement parfois ça l’esprit trail…

9h00… le départ du 30km est donné. Devant, ça part vite, très vite. Il y avait des pronostics sur un temps de 2h10, pour le 1er mais la météo l’a freiné… : 2h16

Pour nos concurrents de l’ASEC, très vite, un groupe de tête se détache avec dans l’ordre : Matthieu COSNEAU, Lolo (Laurence GODARD), Bertrand MERCIER, Grego (Gregory POITEVIN).

Dès le 1er kilomètre le tracé est légèrement différent de l’édition 2018, nous rencontrons un peu moins de boue, et du coup nous pouvons dérouler d’avantage.

Kilomètre 3, nous arrivons sur la côte. La course devientplus technique sur des singles qui surplombent la mer, enchaînant descentes et montées, alternantavec certains passages de pierres etde rochers granitiques aux angles saillants. Ce sera comme cela pendant près de 24 kilomètres.

Kilomètre 9,nous arrivons sur le Begar Van, la pointe du Van qui en ce dimanche matin porte très bien son nom, et c’est à partir de là que nous prenons la mesure de ce que nous allonsaffronter ces quinze prochains kilomètres. Il faut courber l’échine pour contrer la poussée des vents d’Atlantique et compenser pour garder une position adéquate.Nous passons le premier ravito protégé par les murs de la chapelle Saint They dominant les falaises du Van.

Kilomètre 12, nous traversons les galets et le sable de la mythique baie des trépassés. Protégée des vents, cette baie laisse un peu de répit à nos oreilles, avant de remonter sur la pointe du Raz.

Kilomètre 14km, nous effleurons le sémaphore de la pointe du Raz et le panorama houleux du Raz de Sein (Raz : courant en Viking) se dévoilent, avec ses flots déchainés, balayés par des rafales de vent de 90 à 110 km/h qui arrachent les casquettes destrailers. Nous nous sentons tout petits face à cette puissante nature mais aussi grandit à la bravertel le phare de la vieille qui depuis 131 ans subit ces conditions extrêmes.

Kilomètre 18, après avoir traversé quelques passages entre murets et bosquets dignes de paysages irlandais, nous devons franchir un passage avec une épaisse couche de boue liquide de 20 à 40 cm sur environ une soixantaine de mètres. Nous arrivons enfin au 2ème ravito, avec des bénévoles bien courageuses, qui  supportent le vent depuis le début de la course, et qui, vers les 11h00 du matin, commencent à ressentir de premières gouttes…

La tempête Freya arrive et les vents se renforcent. Une petite pluie éparse s’invite dans la course.

Dans notre progression nous pouvons admirer les vagues qui grossissent, poussées par la houle et qui se heurtent aux rochers. Des masses d’eau de mer ainsi projetées, restent un temps en suspend et se volatilisent en embruns ou en écume.

Kilomètre 24, 3ème ravito, avec encore des bénévoles bien courageux sous une pluie disparate et fouettante. Ils sont costauds ces bretons !

Kilomètre 27, nous tournons le dos à la mer en quittant la plage du Loc’h, le vent nous pousse dans les terres, mais il reste encore quelques difficultés, une série de single avec 3 bosses et un passage dans la boue puis un faux plat montant d’environ 900m jusqu’à l’arrivée.

Les classements pour l’ASEC :Notre 1erconcurrent est Matthieu COSNEAU en 3h21, talonné parLolo alias Laurence GODARD, ainsi bouclant en 3h22 malgré un petit bobo au genou et la classant 5èmeV1fém. (effet prépa cross ???). Tout près Grego POITEVIN fini en 3h24, un peu plus loin Bertrand MERCIER en 3h48, puis arrive un trio enchanté par la ballade et la tête dans les étoiles, composé de Béa RABINEAU, Helena LUSSON et Maud CAILLE franchissant la ligne en 4h27 et devançant d’une toute petite minute le galant Manu ROUGER (4h28).

Tout juste derrière, Teddy BODIVIT accompagne sa belle Aurélia qui finissent en 4h30. Peu après arrive Carole BERTAUX en 4h43. Sandrine RIDEAU est blessée mais son dossard s’est envolé en 4h49 et son mari Laurent clôture la ballade en 3h35. Isa POITEVIN et Céline GRIMAULT-MARZIN finissent ensemble en 4h57 et enfin notre mascotte Stéphanie TONKIN clôture le trail cap Sizun 2019 en 5h11 avec une légère blessure au genou qui lui permettra d’obtenir une magnifique médaille offerte collectivement.

 

Petite parenthèses pour nos amis hors club qui méritent bien aussi d’être cité. Il y a tout d’abordJérémy LUCAS qui a survolé la courseen moins de trois heures, 83èmegénéral avec un chrono à 2h54et sa compagne Karine GUELQUE fini en 4h04. Moins de 3 heures aussi pour Jérémie Charrier qui l’exécute en 2h59.

Pour nos amis de Run in Angers Damien PELLEAU se distingue en 3h03,et dans le peloton avec nos membres de l’ASEC on a « l’albatros »,Nathalie LE CROM qui fait 4h24 les bras levés et Peggy Valade fini en 4h27. Blessée Christelle SIMONET aura changé son dossard 30km contre un autre de la marche nordique ce qui peut donner des idées de destination à nos marcheurs de l’ASEC.

Nous avons donc deux concurrentes qui reviendront certainement prendre leurs revanches sur le 30 km l’an prochain.

Enfin Mickaël Carnot (ex-ASEC) clos le trail 14km avec sa compagne en 2h10.

 

Ce qu’il faut retenir de ce Trail Cap Sizun 2019, c’est que malgré l’avis de tempête Freya, la pointe ouest de la Cornouaille ne nous laisse pas indifférent par ses paysages changeant à tous moments avec sa mer d’Iroise agitée.

L’organisation est au top et les bénévoles de Cleden cap Sizun sont exemplaires de gentillesse et de dévotion malgré la météo qui cette année leur a été défavorable. Ce trail est un test intéressant pour celles et ceux qui veulent s’essayer à un 30km. Malgré quelques passages un peu technique, il est très roulant et de ce fait il demande à savoir gérer sa course jusqu’à la fin car une relance est toujours possible. Rapport qualité prix il vaut le détour avec 2 lots cette année, une écotasse à l’inscription et un tee-shirt pour les « finishers » le tout pour 13€.

Runners, trailers, marcheurs, notez absolument dans vos agendas votre rendez-vous le 1er week-end de mars 2020.

Nous remercions notre Carole BERTEAU et son mari Anthony qui nous ont chapoté une organisation de fou et aussi nos accompagnateurs, conjoints et enfants, qui nous ont suivis et encouragés tout au long du parcours offrant ainsi un « boost » supplémentaire à chacun pour finir l’épreuve.

B. MERCIER

Sélection vidéo youtube : ici



Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

BEATRICE RABINEAU le lundi 11 mars à 22:27

Merci Bertrand, pour le récit de cette nouvelle aventure finisterienne au coeur de la tempête, avec une bande de foufous, inoubliable!!! Tout est dit !!!! 👌

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Prochains événements

07
avril
2019-04-07T00:00:00+0200
2019-04-07T00:00:00+0200

KAL'ONNA TRAIL

Toute l'association

Calendrier

Dernières photos

QUIZZ DU MOUVEMENT SPORTIFQUIZZ DU MOUVEMENT SPORTIFQUIZZ DU MOUVEMENT SPORTIFQUIZZ DU MOUVEMENT SPORTIFQUIZZ DU MOUVEMENT SPORTIF

Dernières vidéos